Accueil·football

Quand le football rassemble : « ensemble, on est plus fort »

Par Sephora Lukoki Kapinga

A l’occasion de la première édition du tournoi humanitaire en faveur des enfants de Troungoumbé (Mali), le club Dourdan Sport Foot a décidé d’apporter son soutien en récoltant 5000 cahiers et 5000 stylos, le 14 mai dernier au stade Maurice Gallais à Dourdan.

Bien plus que du football

Le club de football Dourdan Sport, de la ville éponyme a un objectif bien déterminé : former des citoyens. Au-delà du football, il est question de « former les citoyens de demain » explique le vice-président Yakhouba. Chaque jeune doit avoir un bagage pour avancer. Par le biais du football et de la solidarité, le club Dourdan Sport tente de leur transmettre des valeurs : partage, vivre-ensemble et entraide.

En partenariat avec Maliance, association caritative qui depuis 1985 aide les enfants de la ville jumelée.  Cette journée riche en activité et en bonne humeur avait pour but de réveiller les consciences et de mener une action sociale. Au programme : un concours Miss Dourdan, des animations, un tournoi et une remise de prix.

Ce projet ambitieux a enchanté l’association Maliance, qui pour la première fois s’est engagée dans un partenariat avec une association sportive. « En 30 ans de jumelage avec Troungoumbé, nous avons toujours participé à plusieurs projets de construction d’école, de centre de santé ou même apporter du matériel scolaire» raconte Paulette Ducoloner, présidente de Maliance. Joindre le sport à la solidarité a été une occasion favorable pour promouvoir l’éducation des enfants. Maliance sera chargée de l’acheminement des fournitures scolaires au Mali.

Paulette Ducoloner, présidente de Maliance avec Yakhouba, vice-président de Dourdan Sport
Paulette Ducoloner, présidente de Maliance avec Yakhouba, vice-président de Dourdan Sport

L’initiative d’organiser un tournoi humanitaire provient des deux vices-présidents Mejdahed Abdelnor et Yakhouba, explique Paolo De Carvalho président de Dourdan Sport, qui préfère rectifier et employer le terme « tournoi solidaire ». Cet élan de solidarité est l’essence du tournoi. « La gagne on s’en fiche, ce qui compte c’est l’esprit de partage » précise le président. L’important c’est que les jeunes « prennent conscience des enjeux ainsi que de la chance qu’ils ont de pouvoir bénéficier de certains avantages que plusieurs n’ont pas comme l’accès à l’éducation.»

Yakhouba, vice président de Dourdan Sport, Paolo De Carvalho, président de Dourdan Sport et Medjahed  Abdelnor, vice président
Yakhouba, vice président de Dourdan Sport, Paolo De Carvalho, président de Dourdan Sport et Medjahed Abdelnor, vice président

Réveiller les consciences, c’est garantir l’avenir

Réformer le club était devenu nécessaire, témoigne Yakhouba, vice-président de Dourdan Sport qui selon lui ce dernier « manquait de citoyenneté. » D’où l’intérêt de mener des actions sociales et éducatives. Les jeunes ne doivent pas seulement se focaliser sur le football. Les autres actions leur permettent de réaliser que si la réussite n’aboutit pas dans le domaine sportif, elle aboutira ailleurs. « Pour y parvenir, on propose des choses simples, d’autres animations, comme ce tournoi humanitaire, cela permet d’associer différentes initiatives autre que le foot. »

Montrer que le football, c’est plus que cela, ce n’est pas seulement un sport quelconque. Mais c’est un sport qui rassemble. Pour ce faire, un concours de Miss Dourdan Troungoumbé s’est déroulé sous la direction d’Ouri Timera qui s’est occupée des douze Miss. Si Ouri s’est chargée des jeunes filles, l’idée venait du vice-président Yakhouba parce que le but était « de rassembler en rajoutant de la mixité et faire en sorte que garçons comme filles se sentent concernés par ce projet humanitaire » explique-t-il.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Aujourd’hui, ils en sont à 3000 cahiers et stylos, l’objectif n’est pas encore atteint mais ils poursuivent leur récolte. « On envisage de collaborer avec plusieurs établissements scolaires, sportifs et culturels de la ville afin de trouver des sponsors car ensemble on est plus fort » ajoute Yakhouba. Plusieurs actions sont mises en places pour sensibiliser les Dourdannais. Le 21 mai dernier, Dourdan Sport a organisé une mobilisation pour obtenir un vrai terrain de football afin d’améliorer les conditions des joueurs. Un nouveau terrain est nécessaire et déterminant pour l’avenir du club Dourdan Sport.

Mobilisation pour obtenir un nouveau terrain
Mobilisation pour obtenir un nouveau terrain

Retrouvez toute l’actualité du club Dourdan Sport sur leur page Facebook : https://www.facebook.com/Dourdan-SPORT-FOOT-774994099227285/?ref=ts&fref=ts

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s