Actualités·Foot·football·France·sport

Ce que le PSG nous enseigne

Par Sephora Lukoki Kapinga.

Ligue des Champions.

Hier, le Paris Saint-Germain a été éliminé de la Ligue des Champions par le Real de Madrid qui remporte ce duel en huitième de finale (2-1).

Crédits : Actu Foot

Si les supporters ont tout donné (fumigènes, cris, banderoles, chansons…) pour soutenir le PSG, les joueurs, eux ont manqué à l’appel. Déjà perdants au match aller 3-1, on s’attendait à une équipe parisienne agressive pour arracher sa victoire. Cela a duré seulement quelques minutes voire moins, avant la sortie de Verrati, qui a reçu un carton rouge sévère.

On a eu pendant quelques instants l’impression que Paris s’était réveillé et comprenait les enjeux de cette bataille face au Real, tenant du titre. Mais en fait non parce qu’on n’a pas ressenti cette prise de risque et de créativité pour espérer atteindre les quarts de finale.

L’équipe de Zinédine Zidane a su s’imposer sans difficulté et sans être à fond. Que ce soit sur le plan défensif ou le plan offensif, ils ont fait le travail jusqu’au bout. Peut-être qu’ils en voulaient plus et qu’ils méritaient plus de gagner ? Ou tout simplement parce qu’il fallait se battre et ils l’ont fait. Sans la lutte, on obtiendra jamais de victoires.

Les Madrilènes ont su délivrer un match de qualité et ont su faire preuve de créativité pour créer des occasions. Leur rage de vaincre a fait la différence. Il n’y a qu’à voir le premier but inscrit par Cristiano Ronaldo.

Si le PSG a multiplié les erreurs et le manque de rigueur dans son jeu. Le Real, lui était très attentif à chaque minute. Le mental des parisiens n’a pas suivi. Ni Mbappé, ni Cavani, ni Di Maria, ni Alves ont su relever le niveau. C’était plat et sans saveur.

On apprend tous les jours. Mais le plus important c’est de faire la différence chaque jour. Ne pas baisser les bras trop tôt et surtout ne pas être complexé par l’adversaire qu’importe son rang mondial et ses titres. Tout est possible , il faut surtout s’en donner les moyens et y croire jusqu’au bout. Un meilleur mental, une meilleure technique, une meilleure approche du jeu, plus de créativité, des meilleurs choix de l’entraîneur Unai Emery, une conduite différente des joueurs … Les changements à effectuer sont palpables et nombreux.

Depuis l’arrivée de Neymar et de Mbappé, on attend cette fameuse ligue des Champions. Et comme par hasard, le jour tant attendu, Neymar est blessé et Mbappé est limite inexistant et son jeu est décevant.

Ce qu’on désire, comme tous les ans lors de la Ligue des Champions c’est plus d’envie et de hargne de la part des Parisiens. Lors de ce type de grand rendez-vous, la différence doit se faire, et ce à tous les niveaux.

Espérons que le PSG y arrive un jour.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s