Accueil·Actualités·culture·France·société·société

#10 mai commémoration de l’abolition de l’esclavage mais l’esclavage moderne demeure encore

Par Sephora Lukoki Kapinga.

Ile de Gorée, Sénégal.
Source : Pinterest

La date du 10 mai renvoie à la journée commémorative de l’abolition de l’esclavage en France métropolitaine. Le 10 mai 2001, la loi Taubira a reconnu officiellement la traite et l’esclavage en tant que crime contre l’humanité.

Plusieurs commémorations ont eu lieu en France à l’occasion de cette date mais un constat amer plane. Dans son discours, le chef de l’Etat Emmanuel Macron a annoncé plusieurs mesures notamment un mémorial érigé à Paris en 2021 à la mémoire des victimes de l’esclavage. En matière d’éducation, il est aussi revenu sur l’enseignement de l’histoire de l’esclavage au programme de collège.

Christiane Taubira dont la loi porte son nom a affirmé que le combat continue :

« Le racisme est encore bien incrusté, produit des préjugés et génère des discriminations… Il produit des injures et des discriminations à l’emploi » Christiane Taubira.

Sur la toile, cette commémoration du 10 mai soulève d’autres formes d’abus en France et dans le monde :

Et face à cela ? Quelles mesures ? Quels changements ? C’est de cela dont il s’agit. Que fait la France face à cela ? Qu’en est-il de toutes les formes d’esclavages qui demeurent encore aujourd’hui. Y a t-il une réelle volonté de mettre un terme à ces injustices qui pilotent le monde ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s