Accueil·Actualités·Afrique·associations·République Démocratique du Congo·société

S’engager pour les générations futures

Par Sephora Lukoki Kapinga.

Il faut souvent qu’une personne se lève pour que les choses changent. La prise de conscience engendre l’action. Une partie de notre génération est consciente des enjeux actuels. Par le biais d’initiatives, d’associations, d’événements, elle décide d’apporter des solutions et de venir en aide aux plus démunis.

Souvent, les personnes se lèvent suite à un déclic ou tout simplement leur témoignage, des souvenirs de leur enfance et une ferme décision de refuser le déterminisme. Oser se lever, agir, transmettre, c’est le choix de l’association Cri des mères. Une pépite pour la République Démocratique du Congo et par extension pour l’Afrique. 

L’association Cri des mères 

Eduquer une fille, c’est éduquer toute une nation. L’association Cri des mères oeuvre pour l’éducation des jeunes filles. Elle vient en aide aux orphelins et organise des journées de sensibilisation pour la scolarisation des enfants. Des moments de partage sont également organisés pour que les anciens transmettent leurs expériences et avertissent les futures générations afin que ces derniers ne reproduisent pas les mêmes erreurs.

Des campagnes et des appels aux dons sont également mis en place. Récemment une campagne a été lancée pour sensibiliser à la condition des femmes lors de leurs menstruations. Si pour certaines jeunes filles, avoir des serviettes hygiéniques c’est normal, pour d’autres ce n’est pas le cas. Nous ne sommes pas toutes logées à la même enseigne. Chacun à son échelle peut donc participer pour rendre ce monde plus équilibré et changer la vie d’un enfant. Les principales actions sont menées en RDC. L’épanouissement de la jeune fille d’aujourd’hui pour bâtir la jeune femme demain est l’objectif de l’association.

N’hésitez pas à les contacter sur leurs réseaux sociaux pour participer et proposer votre aide si vous le souhaitez.

View this post on Instagram

Aujourd’hui exactement 29 ans que je suis devenue orpheline, et quand je pleurais seule dans un petit coin, si petite, jeune et vulnérable et je priais et disait que quand je serais grande je m’occuperais de toutes les petites filles et les enfants du monde, et que je serais médecin pour sauver toutes les mamans. . Rassurez-vous, j’ai pu aller à la fac de médecine, mais j’ai pas réalisé mon rêve de petite fille. Mais ce que je fais aujourd’hui est au delà de mes rêves, jeté un seul regard et et redonner le sourire, et l’espoir et se dire que j’ai pu apporter un aide, une solution est le meilleure de diplôme. Je me dis oui je contribue au changement même minime, à petite échelle mais je le fais , car hier aussi on m’a redonné le sourire, je passe le bâton telle une coure de relais, et ça c’est gratifiant et oui ce rêve de sauver un enfant, une petite fille, une mère se réalise d’où mon cri. D’où mon cri de mère pour tout ces enfants du monde, seuls, vulnérables, rejetés, ignorés, abandonnés de tous mais pas par Dieu. Car il rélève du néant et il élève au Rand du Roi et Reine. Même si je ne peux tout faire, même à petite échelle je m’efforcerais de faire, et si je n’arrive pas, ma voix servira de cris pour eux tant que je vis. Une MÈRE C’EST LE PILIER DANS UNE MAISON ET DANS LA VIE D’UN ENFANT, ENCORE PLUS POUR UNE FILLE. . #MonCri #moncri #pousse_ton_cri #cridesmeresasso

A post shared by Cri des mères acdm (@cri_des_meres) on

Le monde de demain se crée avec les actions d’aujourd’hui.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s