Accueil·Actualités·Afrique·République Démocratique du Congo

RDC – Attaque meurtrière au parc national des Virunga

Crédits : Morgan Trimble

Dix-sept personnes ont été tuées, vendredi 24 avril, dans une embuscade tendue par un groupe armé à l’intérieur du parc national des Virunga, joyau naturel et touristique dans l’est de la République démocratique du Congo (RD Congo) à la frontière du Rwanda.

Outre les 12 gardes, tous des hommes âgés de 23 à 31 ans, un chauffeur du parc a été tué, ainsi que quatre civils « sans lien avec le parc », ont communiqué en soirée les Virunga sur leur site, en pointant la responsabilité de rebelles hutus rwandais. .

C’est l’une des plus lourdes attaques visant les quelque 700 rangers des Virunga, dont 176 ont été tués en 20 ans, dans cette région du Kivu déstabilisée par la violence des groupes armés depuis un quart de siècle.

. « Les échanges de feu ont duré 30 minutes et furent d’une violence inouïe », détaille le parc des Virunga. L’attaque a été menée près du quartier général des Virunga à Rumangabo, dans les montagnes du territoire du Rutshuru.

D’une superficie de 7 769 km2, les Virunga couvrent une partie de la province du Nord-Kivu (près de 60 000 km2), surtout le long de la frontière avec le Rwanda et l’Ouganda. Plus ancienne réserve naturelle d’Afrique inaugurée en 1925, le parc est un sanctuaire des gorilles de montagnes.

Le parc, d’une grande diversité biologique, est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.


Source : France24

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s