Accueil·Actualités·Afrique·Art·société

Samantha Nsonsa : « avec Waxhome, j’ai pour ambition de sublimer l’Afrique »

Par Sephora Lukoki Kapinga.

A travers ses décorations, Samantha Nsonsa, entrepreneure, valorise et représente la richesse culturelle de l’Afrique. Pour elle, la décoration d’intérieur ne doit pas être impersonnelle. Car la maison reflète notre vraie intérieure, notre histoire, notre culture qui symbolisent un héritage inestimable.

Samantha Nsonsa, fondatrice de Waxhome.

Attirée par l’entrepreneuriat, elle quitte définitivement la fonction publique pour se consacrer à ce projet qui lui tient à coeur. 2018 est l’année d’un nouveau départ et de nouveaux challenges. Consciente du manque de représentation de la diversité et de la culture noire dans le marché de la décoration, elle crée Waxhome, une marque destinée à promouvoir l’Afrique.

Du statut d’idée à celui de projet jusqu’à la concrétisation finale, Samantha nous révèle les étapes de son aventure entrepreneuriale, le plan élaboré, l’importance de la foi, de la vision et les difficultés rencontrées.

Entretien avec une entrepreneure qui aide à son tour les femmes à s’accomplir dans le domaine de l’entreprenariat.

Pourrais-tu te présenter ?

Je suis Samantha NSONSA, mariée, mère de deux enfants, j’ai 29 ans, je suis sérial entrepreneuse et j’aime les challenges. J’ai suivi des études dans le commerce. Diplômée en gestion d’entreprise et management mais aussi depuis peu certifiée en tant que décoratrice d’intérieur. J’ai un parcours professionnel assez éclectique mais c’est l’entrepreneuriat qui m’a toujours attiré. Je me suis lancée dans l’entreprenariat en 2015, tout d’abord dans le prêt-à-porter avec une marque de chaussures personnalisables.

Très engagée pour ma communauté et sensible à la cause noire, c’est tout naturellement que j’ai souhaité me réorienter vers un projet qui valorise ma communauté, mes racines et ma richesse culturelle. Aujourd’hui je suis à la tête de l’entreprise Waxhome mais parallèlement j’accompagne les entrepreneurs (les femmes majoritairement) souhaitant développer leur propre business. Car j’estime que si nous souhaitons voir un changement au sein de notre communauté c’est à nous de faire bouger les choses.

Lampes Waxhome

Quand et pourquoi as-tu décidé de lancer la marque Waxhome ?

En décembre 2016, Waxhome a commencé à émerger dans ma tête alors que j’étais encore salariée dans la fonction publique territoriale (la bonne planque comme diraient certains). Mais en décembre 2018, j’ai décidé de tout plaquer pour me lancer dans cette aventure. Suite à un constat que j’ai pu faire moi-même dans le monde de l’ameublement d’intérieur. En effet, lorsque j’ai voulu changer complètement la décoration de ma maison que je trouvais trop impersonnelle, j’ai cherché des objets décoratifs dans le commerce pouvant me rappeler mes origines congolaises et mes racines mais sans succès. Leur style dit «ethnique» qui est défini par des objets en osier, en rotin et quelques herbes de pampa, agrémenter de tableau animalier est tout sauf ethnique pour moi.

Ce manque cruel de diversité et de représentation de la culture noire dans le marché de la déco traditionnelle m’a donné envie de créer Waxhome. Pour moi, la maison est bien plus qu’un lieu de stockage dans lequel vous pouvez, manger, dormir, vous détendre, etc… C’est un sanctuaire, un havre paix et surtout ce lieu doit être le reflet de vous-même. Si je dois définir la maison en une seule phrase je dirais que : 

« La maison est où se trouve le cœur. » 

En très peu de temps Waxhome a su conquérir les cœurs, avec le best-seller : les lampes originales habillées de tissus colorés appelés le « Wax ». 

Pourquoi le wax ? 

Avec Waxhome, j’ai pour ambition de sublimer l’Afrique au travers de mes produits car même si l’Afrique est toujours représentée de façon négative dans les médias européens, je veux changer les regards afin que le monde sache que : l’Afrique est belle et que l’Afrique est riche. Ce sont les raisons pour lesquelles j’ai choisi de valoriser les richesses de l’Afrique. Le wax, tissu imposé pendant la colonisation reste populaire de part ces motifs et couleurs vives même s’il provient à l’origine de l’Indonésie et qu’il est produit en Hollande.

Mais il y a aussi d’autres matières issues de la culture africaine telles que le : Bogolan, Kita ou Kenté, Fasso dan fani, Ndop, Shweshwe, Ankara, Shuka Masai, etc….). Mais j’espère d’avantage faire connaître des matières comme le rafia et des motifs venant du continent africain tels que les dessins du peuple «Ndébélés » vivant en Afrique du Sud aux couleurs et motifs chatoyants qui sont toutes aussi importantes et belles. Waxhome est donc l’association d’objet de décoration d’intérieur à la culture Africaine.

Quelles ont été les étapes du lancement de ta marque ? 

La première étape lors du lancement de mon entreprise a été « l’idée ». Pour moi, l’idée est le point d’origine de tout projet, certains entrepreneurs créent leur entreprise en partant d’une idée d’autres recherchent une idée qui va leur permettre de monter leur entreprise. Ensuite, c’est le passage du stade d’idée à celui de projet. Pour cela j’ai dû « rédiger mon Business Model » ou modèle économique qui consiste à démontrer comment l’entreprise va être viable.

Par la suite, pour valider mon projet j’ai dû réaliser une étape hyper importante dans un business c’est mon étude de marché, ce qui m’a permis de valider mon projet et voir qu’au-delà du constat personnel se trouvait une réelle demande. Pour valider cette partie de mon projet j’ai fait tester mon produit sur le marché en commençant par créer des coques de téléphone aux motifs wax (Waxphone by Waxhome) pour voir déjà l’approche du client face à un produit courant rendu original et unique par le fait d’être habillé de wax. Ce fut pour moi un carton plein. À la suite de cela, j’ai finalisé mon projet en rédigeant mon Business Plan et je me suis directement immatriculée derrière et me voici.

Waxhome

Le business plan, un indispensable ? 

Je tiens vraiment à sensibiliser ceux et celles qui souhaitent entreprendre sur l’importance de rédiger votre business plan en amont. Je sais que ce n’est pas une tâche facile mais c’est une étape essentielle qui vous permettra de minimiser les risques. À savoir que le Business plan ne sert pas seulement au démarrage de votre entreprise mais vous servira tout le long de votre aventure entrepreneuriale. C’est comme une carte qui permet de vous repérer dans l’espace de votre projet, savoir où vous en êtes et ce que vous devez faire maintenant pour atteindre vos objectifs. 

Quelles sont les difficultés que tu as rencontrées ? 

Les difficultés que j’ai rencontrées sont celles de tout.e entrepreneur.e, c’est-à-dire : la recherche de clients, la visibilité, les finances, etc… Mais être aussi une femme, noire et entrepreneure n’a pas non plus été facile. Les stéréotypes et les préjugés sur la femme en générale, ces étiquettes qu’on vous colle à la peau sont difficiles à supporter. Mais je pense que lorsque l’on est guidé par la vision et que l’on croit fermement en son projet on ne voit plus la difficulté comme un obstacle mais plutôt comme un moyen de nous rendre plus fort.e.s. Elle nous permet de montrer à tous ceux qui ne croient pas en nous et en notre projet que : OUI, c’est possible et j’y suis arrivée. Car : 

« Si tu peux ! Tout est possible à celui qui croit. » 

Durant le confinement comment as-tu fais pour gérer ton business ? 

Le confinement a mis à mal beaucoup d’entreprises surtout les plus jeunes. Je pense tout de même qu’il faut rester positif et savoir en tirer les bonnes choses. Cette période m’a permis déjà de travailler sur de nouveaux produits, de me rapprocher un peu de mes clients en étant plus présente sur les réseaux sociaux, de me former, de m’informer, de définir de nouveaux objectifs et surtout de me reposer. Mais ce confinement m’a permis surtout de travailler sur un autre projet au sein de Waxhome qui me tenait à coeur. C’est une nouvelle activité qui consistera à proposer mes services en tant que : décoratrice d’intérieur au style «Afropéen», le vrai style ethnique si je puis dire. Ce service sera disponible très bientôt ! En effet, même si l’univers de Waxhome est très afrocentré, elle s’adresse à tous pour que la culture afro soit sublimée aux yeux de tous.

Quels sont les conseils que tu peux donner à ceux ou celles qui aimeraient lancer un projet dans la décoration d’intérieur ? 

Pour toutes celles et ceux qui souhaitent se lancer dans la décoration d’intérieur ou dans d’autres secteurs d’activité : N’ayez pas peur de sortir de votre zone de confort. Croyez-en la vision, persévérez en tout temps car l’entreprenariat est loin d’être un long fleuve tranquille mais c’est une expérience hyper enrichissante qui vaut la peine d’être vécue. Et surtout entourez-vous !

Retrouvez Waxhome sur Instagram : @waxhome_design

Email : contact@waxhome.fr

Waxhome

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s