Accueil·Actualités·Afrique·éducation·culture·histoire·République Démocratique du Congo·société

Histoire : La lettre ouverte de Cécile Djunga permet que l’histoire du Congo soit enfin enseignée dans tous les cursus en Belgique

Par Sephora Lukoki Kapinga.

« Il est temps d’apprendre à cette future génération l’histoire et la vraie histoire du Congo (RDC) et non des contenus paternalistes qui accentuent les préjugés et les stéréotypes créés par la propagande coloniale sur les africains, les afrodescendants, les métisses… » affirme Cécile Djunga @ceciledjunga dans une lettre ouverte adressée à Caroline Désir,  ministre de l’Education en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Il y a une semaine, Cécile Djunga, comédienne et présentatrice notamment sur la chaîne belge RTBF interpellait la ministre de l’éducation Caroline Désir @carodesir_ par cette vidéo. Une pétition intitulée « l’éducation est une pièce maîtresse pour lutter contre le racisme et les discriminations » a été lancée et est encore en cours. (Voir le profil Instagram de @ceciledjunga)

Sa prise de position a porté du fruit car la ministre Caroline Désir a répondu le 9 juin en affirmant : « la plupart des élèves n’entendent pas parler de la colonisation belge au Congo ni des mécanismes d’exploitation et de domination. Nous ne pouvons plus tolérer cette lacune. L’histoire du #Congo, de sa colonisation et de son indépendance sera, dans le futur tronc commun, systématiquement abordée dans le cursus de tous les élèves comme partie intégrante de l’histoire de Belgique.»

La réponse de Caroline Désir :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s