Accueil·Actualités·Afrique·République Démocratique du Congo·société

RDC : Andrée Blouin, militante de la lutte pour l’indépendance du Congo belge

Par Sephora Lukoki Kapinga.

Les femmes étaient aussi engagées et mobilisées dans la lutte pour l’indépendance du Congo RDC. 

Manifestation anti-belge et pro-Lumumba au consulat de Belgique à New York, le 11 février 1961.
Crédits : AP Photo / Jacob Harris

Andrée Blouin (1921-1986) militante, chef du protocole du gouvernement de Patrice Lumumba a protesté activement contre le régime colonial belge. Elle est appelée en première ligne pour mobiliser les femmes congolaises par le biais du mouvement féminin pour la solidarité africaine fondé le 8 avril 1960. Au mois de mai, les femmes étaient au nombre de 45 000. 

Appelée « la femme derrière Lumumba » ou « black passionaria », elle faisait partie du cercle restreint de Lumumba et la presse les appelait « Lumum-Blouin ». 

Elle s’est aussi battue pour l’indépendance d’autres pays africains auprès de Kwame Nkrumah, ancien président du Ghana et de Sekou Touré, le premier président de la Guinée. Elle fut la plume derrière de nombreux discours d’hommes politiques. 

Sources : From Congo to paris the story of black passionaria and the fight for freedom, Eve Blouin for Chime.gucci

Remembering congolese women fought independence by Annette Joseph-Gabriel for Al Jazeera 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s