Accueil·Actualités·Entrepreneur·foi·lifestyle·société

Interview : Cedrick Tounde, fondateur de God Unlimited Clothing, la marque des tueurs de hasard

Par la Rédaction.

Dépasser ses limites et s’accomplir, c’est l’un des slogans phares de God Unlimited Clothing, la marque des champions, des tueurs de hasard créée par Cedrick Tounde. God Unlimited délivre un message de passion, de persévérance et de force. C’est un appel à la vie qui prouve que le sens de l’existence peut basculer en fonction d’une prise de conscience de notre véritable identité.

Le vêtement est d’autant plus un moyen de rendre cela manifeste car la place du vêtement a son importance au travers de son histoire. C’est tout un lifestyle. Par sa signature, God Unlimited Clothing impacte les âmes et redonne vie là où l’espoir s’amoindrissait. Le message d’une marque transcende les générations et s’inscrit dans le temps. Il est impossible de nier la puissance d’une marque à travers les époques et dans notre imaginaire. Entretien avec Cedrick, fondateur de God Uunlimited Clothing, une marque de vêtements streetwear.

Peux-tu te présenter ?

Je suis Cédric, je vis en région parisienne et je suis entrepreneur.

Pourquoi avoir décidé de lancer une marque ?

L’idée m’est venue en observant les gens dans les transports. Un jour, je partais au travail et je voyais des jeunes dans le train avec des vêtements avec des têtes de morts, des squelettes. Etant très croyant, cela m’a interpellé et je me suis demandé : « sont-ils conscients du message véhiculé par le biais de leurs tenues ? » J’ai donc créé une marque de vêtements, j’ai reçu la conviction que je devais l’appeler « plan de Dieu ». Je l’ai donc appelé God plan mais quelques temps plus tard, Drake a sorti un morceau « God plan » aussi. Pour éviter de semer la confusion, il fallait trouver un autre nom et j’ai reçu « God Unlimited ». 

Quel est le message ? 

Cette marque créée un an et demi plus tôt est un appel à la vie. Tant que tu peux respirer continue à vivre. S’il te reste même un dernier souffle, vis-le car la finalité c’est la ligne d’arrivée et le sommet c’est ta destinée. La ligne directrice de God Unlimited clothing se résume en ce mots : « Ce que je porte c’est ce que je crois, pense, fais et je le porte. Tout dans ce que je fais me conduis vers ma destinée. » God Unlimited englobe également plusieurs messages : « god plan », « it was written ».

Crédits : God Unlimited Clothing

Quelles sont les pièces proposées ?

On retrouve des sweats à capuche, des blousons, des tee-shirts pour femmes, hommes et même pour enfants. Dans les prochaines collections, des bombers et des casquettes seront mis en vente. 

Quelle est la cible ?

Je veux viser le plus de monde possible, que ce soit à l’échelle de Thommy Hilfiger, Abercrombie, ce n’est pas une marque uniquement pour les chrétiens, au contraire elle est destinée à tout le monde. D’ailleurs, je sponsorise un boxeur de bristol à Londres ainsi qu’un autre footballeur. On essaye de développer ce projet à l’international. Dans la stratégie de Nike, au début, il s’adressait aux sportifs puis il s’est développé. Aujourd’hui, on a des marques de parfums au nom d’« extase » et quand tu te parfumes avec, cela véhicule quelque chose, et il est important d’en être conscient. Tu portes un vêtements appelé « mort subite », tu ramènes cela chez toi, spirituellement c’est significatif.

La jeunesse s’intéresse-t-elle à ta marque ? 

Des acheteurs émanent de tous horizons. Il peut s’agir de la famille, de l’église, des amis, le lieu professionnel, les gens mainstream : sportifs, artistes… Mais effectivement, la jeunesse est très impliquée en particulier les lycéens, les collégiens car ce sont eux qui changent la tendance.

Comment la marque a-t-elle été reçue ?

Très bien ! Il faut apprendre à recevoir ce qui te fait avancer et mettre de côté ce qui te fait régresser. Plusieurs artistes dont Bigty Celest portent des pièces de la marque notamment dans ses clips. Ils ont, d’une certaine façon, ce rôle d’ambassadeur.

Quelles ont été les difficultés rencontrées ?

En France, la main d’œuvre est élevée et il est difficile de créer ces propres modèles. Le marketing, le placement de produit, ce n’est pas toujours évident. Il faut aussi sortir de sa zone de confort et attirer l’entourage, le voisinage, le milieu professionnel et au-delà.

Quel est ton objectif ?  

Mon objectif est d’être une marque qui s’adresse à tout le monde et impacte les consciences. Des messages tels que « It was written, Dreams comes true, God plan » sont profonds. Quelque part, c’est une proclamation de la parole de Dieu. 

Comment gères-tu ton business en pleine crise du covid ?

Au début, c’était compliqué, cela m’a ralenti. En plus, il y a eu deux crises, d’abord le covid, puis récemment la crise musulmane suite aux caricatures du prophète Mahomet. De nombreuses marques produisent en collaboration avec des pays musulmans et certains d’entre eux ne souhaitent plus travailler avec les marques françaises. De mon côté, je possédais du stock, donc j’ai pu me débrouiller. D’ailleurs fin novembre, le lancement du nouveau modèle de sweat destiné aux femmes a été liquidé en un jour. Même si tout est ralenti, nous avons une clientèle au taquet à chaque sortie. D’où l’intérêt que chaque client soit privilégié et qu’une relation de confiance soit installée afin de préserver un lien fort qui perdure.

Qu’as-tu appris de cette période de crise sanitaire ? 

Patience, créativité, recherche, intérêt de l’être humain, stratégies… 

Comment se distingue God Unlimited Clothing ?

Là où les hommes s’arrêtent, c’est là où commence ton ascension. L’être humain a tendance à avoir une limite, il faut gravir cette limite, cette marque est là pour te rappeler que tu dois dépasser cette limite. Tout être humain croit en quelque chose. En portant God Unlimited Clothing, tu as conscience que tu n’es pas n’importe qui, c’est la marque des champions, des tueurs de hasard, si j’y arrive ce n’est pas le fruit du hasard. Cette génération a besoin de ce genre de message. Avec tout ce qu’on vit, il faut dire au monde : « ne t’en fais pas, tu peux y arriver.» Un verset de la Bible dit « il  n’y a rien de nouveau sous le soleil ». Et nous savons que même ceux qui ont vécu les guerres, certains ont pu prospérer en cette période.

Quels sont les projets futurs ? 

J’envisage de développer God Unlimited aux Etats-Unis et dans les pays anglophones parce qu’il y a un gros marché et ce sont des grands consommateurs. J’aimerai donc bien faire un partenariat avec une société américaine et aussi commencer les livraisons en Afrique.

Où peut-on trouver les vêtements ?

Une boutique en ligne est disponible sur le site internet God Unlimited Clothing. Il est possible de me contacter sur Instagram ou par mail. 

Le mot de la fin :

Vis tant que tu respires. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s