Accueil·Actualités·justice·société

Début du procès d’Ahmaud Arbery, jeune homme noir tué par trois hommes blancs

Par la rédaction.

La vie humaine compte. La vie des noirs compte. « Black Lives Matter ✊🏽 » On ne devrait pourtant même pas avoir besoin de dire cela. Revendiquer que la vie des noirs compte pour être entendu et obtenir justice… si justice il y a dans un pays où le racisme structurel est ancré. En 2021, on y est encore et malheureusement on y sera pour longtemps.

C’était en 2020. L’affaire se déroule aux Etats-Unis, le pays où les noirs tombent comme des mouches parce qu’ils sont noirs. Le pays où un homme noir en train de faire son jogging est pris pour un cambrioleur et se fait tuer près de son domicile. Les trois présumés tueurs qui affirment qu’il ne s’agit pas d’un crime raciste seront jugés le 18 octobre 2021. Gregory McMichael, 65 ans, son fils Travis 35 ans et un voisin William Bryan, 52 ans sont accusés d’avoir abattu Ahmaud Arbery, 25 ans.

C’est une vidéo, filmée par l’un des présumés tueurs qui imaginait pouvoir s’en servir pour se disculper qui a été à l’origine de l’indignation générale. Les images révélaient les derniers instants d’Ahmaud Arbery abattu à Brunswick en Géorgie.

Plusieurs militants ont réussi à récupérer les images et les diffusaient sur les réseaux sociaux provoquant un tollé dans l’opinion publique. Cependant les suspects n’ont pas été interpellés directement. Le procureur qui était en charge de l’affaire avait rédigé une lettre pour protéger le père et le fils en précisant que la police ne devait pas les arrêter car selon eux Ahmaud Arbery étaient un cambrioleur. En raison d’un possible conflit d’intérêt, le procureur George Barnhill et la procureure adjointe Jackie Johnson ont fini par se récuser. Il faut savoir que l’un des accusés Gregory McMichael, ancien enquêteur était protégé par Jackie Johnson qui avait ordonné sa non arrestation. Elle a fini par être inculpée pour avoir agi en faveur de Grégory Michael.

Les trois suspects ont décidé de plaider non-coupables et affirment avoir agi en faveur de la loi d’arrestation citoyenne qui permet d’arrêter un individu jugé suspect. Mais la vidéo où ils s’attaquent au jeune afro-américain plaide en leur défaveur.

Le 23 février 2020, la vie d’un noir n’a pas compté, il s’appelait Ahmaud Arbery, il avait 25 ans et il faisait son jogging et il s’est fait tuer par trois hommes blancs. Aujourd’hui sa famille espère obtenir justice. Parce que la vie des noirs compte mais on ne devrait pas avoir besoin de mentionner cela.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s