Accueil·Actualités·Afrique·justice·République Démocratique du Congo

Quid de l’agression du Rwanda en RDC : accord avec les agresseurs ? La mobilisation #RwandaIsKilling résiste

Par SLK News

Déployer une force régionale dans l’Est de la RDC pour ramener la paix c’est la conclusion du troisième conclave des dirigeants de la communauté d’Afrique de l’Est (EAC). Mais cette décision suscite colère, interrogations, rejet, incompréhensions de la part de nombreux congolais. Disons-le, sera-t-il question de s’associer avec le Rwanda, désigné comme agresseur de la RDC et ce depuis plus de 25 ans ?

Qu’en est-il des soldats congolais ? L’armée congolaise (FARDC) ne peut-elle pas être mieux équipée pour assurer la sécurité dans l’Est du pays ? Des zones d’ombres qui engendrent indignation et déception. La mobilisation #RwandaIsKilling résiste.

Ce lundi, à Nairobi, le déploiement d’une force militaire régionale sous commandement du Kenya a été désigné et commencera sa mission prochainement afin de traquer les groupes armés. La communauté d’Afrique de l’Est (EAC) est représentée par 7 pays : Kenya, RDC, Rwanda, Burundi, Ouganda, Soudan du Sud et Tanzanie.

Selon le gouvernement de la RDC, le Rwanda ne devra pas être impliqué. Mais ce dernier ne semble pas être du même avis. « Dans une interview accordée à France 24, le ministre rwandais des Affaires Etrangères et de la Coopération, Vincent Biruta a corroboré que le Rwanda va déployer des militaires dans le cadre de cette opération, lui aussi étant membre de l’EAC » rapporte le média Politico CD.

Sur Twitter, cette décision a été vivement critiquée. Quel serait l’intérêt de s’associer avec les acteurs de la destabilisation du pays ?

Un contexte très tendu dont l’issue reste encore confuse. La ville de Bunagana est controlée par les rebelles du M23 depuis plusieurs jours et l’Ouganda a été acteur de cette chute a dénoncé le président de l’Assemblée nationale Christian Mboso Nkodia.

La présidence n’a pas affirmé clairement l’implication de l’Ouganda. Depuis près d’un mois, l’agresseur a été nommé, tout le monde sait qu’il s’agit du Rwanda et le ministre des Affaires Etrangères Christophe Lutundula l’a encore rappelé dans une interview publiée par Jeune Afrique : « Le Rwanda veut une RDC faible et corvéable à merci. Il ne veut pas que nous organisions notre armée, que nous sécurisions l’Est. Il veut profiter du chaos et voler nos ressources naturelles. C’est ça, sa stratégie. » « Le Rwanda a besoin des espaces. Le Rwanda est devenu aujourd’hui exportateur des produits miniers, des matières premières qu’il ne produit pas, ça vient de la RDC. Le rapport mapping est là et on s’emploie toujours à ne pas l’examiner. »

Il ajoute : « Nous ne sommes pas surpris des discours du Rwanda. C’est une recette habituelle, la stratégie à laquelle nous convie le Rwanda, celle qu’elle a toujours adoptée depuis pratiquement 20 ans, c’est se victimiser. En se victimisant, on évoque un génocide probable qui se préparerait pour s’attirer la commisération de la communauté internationale et de ceux qui sont décideurs ».

Après ce constat, quelles seront les futures décisions du gouvernement congolais ? Il n’y a plus de secret sur les intentions des agresseurs connues depuis bien longtemps. Mais pourquoi les mesures du gouvernement ne semble pas être à la hauteur d’une telle agression ?

Les déplacés s’accumulent. D’ailleurs, depuis le début de cette attaque par le Rwanda, le bilan des déplacés ainsi que la prise en charge ne sont pas communiqués de façon régulière par les autorités congolaises. Comment peut-on expliquer cela ? Les civils sont les premières victimes mais souvent si peu considérés. L’Etat congolais a confirmé qu’une école a été bombardée près de 10 jours plus tôt par le Rwanda. Parmi les victimes, deux enfants sont morts et un adulte.

Du côté de la communauté internationale, cette guerre ne semble pas être leur préoccupation majeure car leur regard est davantage focalisé sur les discours de haine et non sur la source des tensions à savoir l’agression rwandaise.

Le Docteur Denis Mukwege, gynécologue et prix Nobel de la Paix a lancé un appel à la vigilance afin de ne pas tomber dans le jeu de l’ennemi. Il a insisté sur l’importance de soutenir les familles des soldats et les forces armées congolaises qui se battent pour la RDC.

#RwandaIsKilling : tentative de musellement de la part de Twitter mais la lutte continue

Le réseau social Twitter associe les comptes nommés #RwandaIsKilling comme « profil contenant du contenus potentiellement offensants ». La lutte pour la justice, la dénonciation de l’agression du Rwanda en RDC et les droits humains quand il s’agit de la RDC est donc écarté par Twitter. Mais pour l’Ukraine, c’est tout autre. N’est-ce pas ?

Le journaliste d’investigation Romain Molina a publié une vidéo relatant comment le pays des mille collines appelé le Rwanda impose son influence dans le milieu sportif : basket, cyclisme, football… Une stratégie pour accroitre son pouvoir et redorer son image notamment avec le sponsoring effectués avec les équipes d’Arsenal et du Paris Saint Germain dont le slogan est « Visit Rwanda » pour attirer des touristes.

Derrière cette stratégie économique, il faut savoir que « 50% des ressources du Rwanda proviennent de la RDC » déclare l’historien Bernard Lugan. La guerre alimentée dans l’Est de la RDC profite au développement du Rwanda et aux autres pays voisins et occidentaux, organismes prédateurs, multinationales et tout cela se fait au prix du sang de millions de congolais. Le rapport mapping a répertorié ces crimes entre 1993 et 2003.

Il faut savoir que « le rapport mapping a été élaboré par le Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme et décrit les violations les plus graves des droits humains et du droit international humanitaire commises en République démocratique du Congo (RDC) entre mars 1993 et juin 2003. » (Source Human Rights Watch).

Tout ce qui a de la valeur est pillé. Le trafic de gorilles des montagnes en fait partie. Ces derniers sont pris pour cible depuis l’escalade de la montée des affrontements entre M23 et FARDC.

Le média Desk Nature a partagé un message de la société civile constatant que : « l’exposition des gorilles aux tirs croisés des belligérants et autres engins explosifs ; le traumatisme psychologique lié aux détonations surtout des armes lourdes  et une migration désordonnée de ces animaux fuyant dans tous le sens et les exposant au braconnage sans compter le fait d’ériger le campement militaire risque d’exposer cette espèce aux éventuelles épizooties qui pourraient le décimer. »

Aucun répit autant pour les animaux que pour la population. Un nouveau bilan macabre a été annoncé ce matin. Des innocents sont morts sous les coups de barbares. 

La vie des congolais compte 

A Beni, on compte encore nos morts. Cette énième attaque est attribué aux ADF qui ont tué 4 personnes dont un nourrisson dans la nuit du 21 juin à Mabasele, dans la Cité d’Oicha à Beni. Nicolas Kikuku, le délégué du gouverneur d’Oicha a indiqué que 5 personnes sont portées disparues.

La déstabilisation de la RDC est la méthode des nombreux agresseurs. Mais les congolais du monde entier doivent se tenir debout et demeurer unis pour lutter contre cette guerre qui a déjà causé tant de perte.

Le mot de la fin :

Crédit Mkadimart

Pour aller plus loin :

Rapport Mapping : https://www.ohchr.org/sites/default/files/Documents/Countries/CD/DRC_MAPPING_REPORT_FINAL_FR.pdf

Politico CD : https://www.politico.cd/la-rdc-a-la-une/2022/06/19/rdc-agression-dans-lest-uhuru-kenyatta-convoque-les-chefs-detats-de-leac-ce-lundi-a-nairobi.html/110795/ 

RFI : https://www.rfi.fr/fr/afrique/20220620-les-chefs-d-état-de-l-eac-s-accordent-sur-une-force-régionale-pour-stabiliser-l-est-de-la-rdc 

Jeune Afrique : https://www.jeuneafrique.com/1355947/politique/le-rwanda-veut-une-rdc-faible-et-corveable-a-merci/ 

https://desknature.com/2022/06/17/rdc-m23-cri-dalarme-pour-demilitariser-la-region-des-virunga-afin-de-sauver-les-gorilles

https://www.hrw.org/fr/news/2010/10/01/rd-congo-questions-et-reponses-sur-le-rapport-de-mapping-des-nations-unies-sur-les

https://actualite.cd/2022/06/22/rdc-beni-au-moins-4-morts-et-des-maisons-incendiees-dans-une-nouvelle-attaque-oicha

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s