Accueil·Actualités·politique·République Démocratique du Congo

RDC : #RwandaIsKilling , des milliers de manifestants dénoncent l’agression du Rwanda en RDC

Par SLK News

Marche historique des mouvements citoyens et partis politiques qui ont manifesté samedi 25 juin dans les rues de Kinshasa pour protester contre l’agression rwandaise en RDC et pour soutenir les forces armées congolaises.

« L’Est, c’est le Congo et il s’agit de ici de notre souveraineté territoriale. Notre libération ne viendra de personne d’autre que nous-mêmes. Aujourd’hui, c’est pour ça qu’on sort dans la rue, on sort pour dire que notre liberté, nous allons l’arracher et qu’on doit résister tous ensemble ! » déclare Maud-Salomé Ekila, activiste congolaise.

Depuis près d’un mois, les civils organisent des marches dans plusieurs villes (Lubumbashi, Goma, Kinshasa, Paris, Montréal, Lyon…) pour dénoncer l’agression du Rwanda au Congo mais plus globalement la guerre qui perdure depuis près de 30 ans dans l’Est de la République démocratique du Congo.

Ce samedi, les partis politiques ont rejoint ce long convoi intergénérationnel constitué de civils et d’acteurs de la vie citoyenne de tous horizons confondus. Le président du parti l’ECIDE Martin Fayulu a répondu présent à cet appel patriotique.

Sur les pancartes des manifestants, on pouvait lire : « stop à l’impunité des crimes ! Nous demandons vérité et justice pour une paix durable. #RwandaIsKilling » , « non à l’intégration des M23 dans l’armée congolaise » , « exigeons l’exhumation du rapport mapping. »

La résistance continue. Un communiqué des organisateurs a été publié ce lundi pour remercier les citoyens pour leur mobilisation. Ainsi que pour réaffirmer l’importance de conserver l’unité de la nation et de se battre ensemble en disant stop « à ces guerres économiques et géostratégiques dont le peuple est victime tous les jours avec la multiplication des milices rebelles qui depuis 25 ans engendrent des millions de morts… »

Cette marche c’est aussi celle d’un élan de soutien aux troupes de l’armée congolaise (FARDC) qui se battent sur le terrain pour garantir la souveraineté territoriale de la RDC. Cette marche c’est également celle d’un refus de toute forme de déploiement des forces armées de l’Ouganda et du Rwanda sur le sol congolais. Enfin, cette marche historique c’est un cri d’alarme pour réclamer vérité et justice pour que la RDC bénéficie à son tour d’une paix durable.

Dans cette lutte face aux ennemis de la RDC, des héros ont perdu la vie en défendant leur patrie. Une cérémonie d’hommages a été rendu au soldat Mokili Kingombe Bébé tué par la police rwandaise le 17 juin.

Une guerre dont on compte de nombreuses pertes. Des innocents ont été tués parmi eux des enfants. Le nombre de déplacés ne cessent d’augmenter. Un total de 5,9 millions de personnes à l’intérieur de la RDC selon l’ONU.

Un bilan alarmant qui fait l’objet du silence de la communauté internationale dénoncé avec le hashtag #RwandaIsKilling , un mouvement de contestation contre l’agression du Rwanda en RDC et de lutte pour la paix au Congo.

Parmi les revendications, les militants exigent : la rupture des relations diplomatiques avec le Rwanda, le refus du déploiement des troupes régionales ougandaises et rwandaises de l’EAC au Congo et la fin de l’impunité. Et aussi « affirmer notre soutien à l’armée congolaise et attestons notre solidarité aux populations victimes de l’agression rwandaise » comme l’explique Bienvenu Matumo, militant du mouvement citoyen, la LUCHA.

La lutte continue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s