Accueil·Actualités·Afrique·histoire·justice·République Démocratique du Congo

Les congolais résistent : la mémoire des victimes ne sera pas oubliée

Par SLK News

“Ce qui m’effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants ; c’est l’indifférence des bons” disait Martin Luther King. Manifester, prendre un temps de silence pour se souvenir et honorer ceux qui ne sont plus. En temps de guerre, la résistance est indéniable. De Londres en passant par Paris, Genève, Kinshasa et d’autres villes…retour sur cette mobilisation.

Crédit : Genocost & Congo support group

Depuis plusieurs semaines, les affrontements entre le M23 et l’armée congolaise ont repris. Les rebelles du M23 soutenus par le Rwanda ont attaqué les FARDC et pris d’assaut plusieurs villes : Bunagana depuis 159 jours, Rutshuru, Kiwanja, Rumangabo, Karambi, Kitagoma, Kako, Kalengera et Rubare. Les combats continuent. Ce matin, des témoins ont affirmé avoir entendus des tirs autour de Kibumba

Depuis octobre dernier, environ 285 000 déplacés ont fui la guerre. Des familles, des jeunes, des enfants, des personnes âgées sont en pleine détresse. Certaines femmes ont témoigné avoir accouché dans les camps. Ces populations vulnérables sont la cible de l’oppression continuelle des rebelles du M23. Le nombre de personnes touché par cette crise humanitaire augmente et les organisations locales peinent à y faire face.

Assez c’est assez ! : une marche pour protester contre l’attaque rwandaise et interpeller l’équipe de football d’Arsenal dont le sponsor est le Rwanda

« Arsenal must stop promoting Rwanda #RwandaIsKilling , Don’t visit Rwanda » ce sont certains messages sur les pancartes de la manifestation à Londres samedi 19 novembre devant le stade d’Arsenal. Plusieurs personnes ont protesté contre l’attaque rwandaise et ont décidé d’interpeller l’équipe de foot d’Arsenal qui a pour sponsor le Rwanda.

« On dit « assez, c’est assez ! » Cela ne peut plus continuer. On doit arrêter le plus grand génocide de l’humanité. La seule manière d’arrêter tout ça c’est que toute la population et la diaspora se lèvent comme on l’a vu dans toutes les communautés. On ne doit pas oublier que l’apport de chacun compte. Ta voix compte et ton action apportera une différence. Nous voulons surtout qu’Arsenal arrête ce sportwashing, le blanchiment d’argent par le sport, on veut que cela cesse car on sait d’où le Rwanda puise ses richesses !» s’indigne un manifestant.

Depuis le mois de juin, il s’agit de la troisième manifestation pour dénoncer l’attaque rwandaise.

« Nous demandons à Arsenal d’arrêter de promouvoir un pays criminel comme le Rwanda. Le Royaume-Uni et le Rwanda ont signé des accords pour la déportation des demandeurs d’asile vers le Rwanda alors que nous savons tous que le Rwanda est un pays en haute violation des droits de l’homme et de la liberté d’expression. C’est un pays qui emprisonne et tue les journalistes et opposants rwandais. » conclut-il.

L’objectif de ces rassemblements est de continuer à exercer une pression sur le Rwanda et ne plus banaliser les morts congolais qui s’accumulent. Les fans d’Arsenal doivent être informés et à leur tour relayer ces informations. C’est ce que souhaitent les manifestants qui étaient une centaine selon les organisateurs.

« Nous voulons conscientiser le public car acheter un maillot de foot Arsenal c’est promouvoir le tourisme dans un pays qui viole les droits humains depuis plus de vingt ans. Notre message était donc « Dont Visit Rwanda » au lieu de « Visit Rwanda » comme il est écrit derrière certains maillots » a affirmé Mimie Wite-Nkate, membre de la plateforme CAYP (Congolese Action Youth Platform) et de la campagne Genocost.

Un recueillement sur Twitter pour résister contre le « silence et l’indifférence » des congolais morts durant cette guerre qui dure depuis près de trois décennies

Les initiatives spontanées continuent. Plus de trois heures de silence observées de façon virtuelle pour s’associer aux victimes de guerre en RDC.

Sur Twitter, cet appel symbolique a été lancé avec le hashtag CongoSilenceOnTue était un temps de connexion qui a su rassembler des personnes autour du monde entier autour des mêmes raisons. Se recueillir pour se souvenir. Faire front ensemble et « par amour pour chacun de nos compatriotes qui est décédé fauché par la haine, la violence et l’antipathie, nous sommes ici, dans cet espace pour résister et nous souvenir » écrit Poncia Nyembo, acteur sociopolitique, à l’origine de cette action. 

La guerre en République démocratique du Congo est la plus meurtrière depuis la seconde guerre mondiale mais elle est la moins médiatisée. Ce silence complice des décideurs, des Etats, de la communauté internationale est une preuve manifeste de leur indifférence. 

Cet après-midi, ce temps de communion sur Twitter a envoyé un signal fort : honorer la mémoire des victimes et continuer la lutte pour la justice, la paix, la dignité et contre toute forme d’impunité.

En début de semaine, un collectif de signataires issu de la société civile publiait une tribune dans le média Le Soir intitulée : « RDC/ Rwanda: à quand la fin du «cirque»?

L’indifférence, encore une fois y est vivement dénoncée : « Le silence presque coupable de la Communauté internationale et de l’Union africaine, y compris les Cinq membres permanents du Conseil de sécurité, à condamner l’implication directe de Kagame et de son armée dans le soutien aux différentes rébellions depuis plus de 20 ans, a fait du Kivu une zone de non droit où règne la violence et le pillage de nos ressources qui sont essentielles aux progrès technologiques et économiques de l’humanité. Nous refusons d’être le sacrifice du conflit de leadership entre les Etats-Unis, leurs alliés et la Chine, la Russie comme bien d’autres dans leur volonté de contrôler les sources des matières stratégiques telles que le Coltan. »

Solidarité, compassion, résistance. Les congolais n’abdiqueront pas. Ils ne renonceront pas à leurs droits.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s