Accueil·Afrique·République Démocratique du Congo·société

La RDC : seule contre tous ?

Par Sephora Lukoki Kapinga. 

La tension est à son comble en République Démocratique du Congo. Insécurités, instabilités, corruptions, répressions, profanation des lieux saints, assassinats… Malade au plus haut point, la RDC infectée par une plaie, est à l’agonie. Que fait-on lorsqu’une personne est blessée ? On la soigne non ? Mais qu’en est-il du Congo (RDC) ? Personne pour mettre fin à cette souffrance aux proportions terribles. Ben-Vindicien Ebengo, patriote et activiste en faveur des droits du Congo nous apporte son regard sur la situation actuelle.

Congo Image

La tension est palpable. Pas un jour ne passe sans que la situation politique catastrophique ne soit évoquée. Début janvier, les marches des chrétiens contre le pouvoir ont été sévèrement réprimé. Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001, devait déjà être hors de ses fonctions depuis décembre 2016 mais il a repoussé les élections. Ce bouleversement est loin de faire l’unanimité.

Sur les réseaux sociaux, le peuple rempli d’amertume et de peine ne cesse d’exprimer sa soif de changement. Clairement, on ne peut plus subir …

Very heartbreaking what is happening in my beloved country. A different march from what we’re seeing in the world. A march where people want to be heard, they are ready to die for their country, where youth has been born into 20 years of conflict. We are all linked with Congo, we are all using resources coming from Congo; in your laptops, electric cars, phones… the youth, the mothers, the fathers across the country take to the streets to ask for change. We must listen to them. We cant arrive at this level where so many lives died during demonstrations. No internet, sms for a few days. Africa as whole needs to be united. Can’t wait for my mother to call me when the communication will be back 😪 #peace #drc #africa #enoughisenough

A post shared by Noella Coursaris Musunka (@noellacoursaris) on

We are from Congo. We don't have lawyers, Twitter, worldwide condemnation of the aggressor, newspaper headlines. But whenever you read stories about sexual violence, please remember us. ( #PauloCoelho ) @paulocoelhodice ______________________________________________ The White Supremacy along with Paul Kagame have turned The Eastern Congo into the world's Capital city of Rape…, Rape is used as a tactic of war destroying communities to gain control over minerals used our Mobile Phones. A billion phones will be Sold this year feeling the rape of hundreds of thousands of Congolese Women and Children.. That’s One Rape every minute your phone manufacturer needs to know this!!! They have Turned My Country in to the world’s most oppressed black nation!!! ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ #CongoToGlobal #Congo #JeSuisBeni #CongoRape #HeartOfAfrica #TheCONGO #MamaAfrica #Coltan #RichestCountry #NaturalResources #ThisIsAfrica #BlackPeople #UnWatchable #MamaAfrica #FactsAboutAfrica #FactsAboutCongo #Africa #MobilePhones #BlackLivesMatter #CongoleseLivesMatter #ProudCongolese #CongoPosts #EverydayAfrica #ycfnow #congopositif #congotravel #WhiteSupremacy #RichestCountryInNaturalResources #FactsAboutAfrica #FactsAboutCongo ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ #FollowUs 👉🏽👉🏽 @CongoToGlobal @CongoToGlobal @CongoToGlobal @CongoToGlobal @CongoToGlobal @CongoToGlobal @CongoToGlobal @CongoToGlobal @CongoToGlobal

A post shared by CONGO to GLOBAL 🇨🇩🇨🇬 (@congotoglobal) on

C’est un appel à la justice qui est lancé. Un appel à prendre conscience qu’il s’agit d’êtres humains rêvant eux aussi d’un lendemain meilleur. Aucune institution ne peut lui ôter ce droit d’un avenir meilleur surtout pas celle qui se doit d’être au service du peuple. La politique, du grec « polis », la cité et « techné », la science, n’est-ce pas l’art d’améliorer la vie publique afin d’instaurer un gouvernement légitime pour définir le meilleur régime ? Mais depuis de nombreuses années, le Congo (RDC) est en proie à une crise majeure. Selon l’ONU, suite aux violences dans le Kasaï, près de 1,5 million de personnes ont été déplacé. La souffrance de ce peuple au sol immensément riche se reflète atrocement dans leur quotidien.

« Faire advenir un état qui protège son peuple plutôt que de le museler, l’emprisonner, l’assassiner… Faire respecter une constitution bafouée par un chef d’état qui se maintient illégalement au pouvoir depuis plus de deux ans… » Vincent Ledoux, député UDI, Agir et Indépendants a interpellé l’Assemblée nationale le 31 janvier dernier:

Patriote éperdument amoureux du Congo, Ben-Vindicien Ebengo, concepteur développeur informatique est activiste en faveur des droits de la République Démocratique du Congo. Révolté contre la situation de la RDC, il nous livre son avis :

Comment qualifier l’état actuel du Congo (RDC) :

La République Démocratique du Congo (RDC) se porte très mal. C’est un pays hypothéqué aux mains des puissants. Elle est un non-état où la corruption ainsi que l’égoïsme ont élu domicile. Nos ressources sont bradées en échange d’un règne de celui que l’on appelle Kabila et sa cohorte.

Pour mieux vous éclairer sur ce sujet, lors de la COP 22 qui eut lieu à Marrakech au Maroc, il a été décidé la déviation de l’eau de notre fleuve vers le Tchad sous prétexte de reverdir cette partie désertique de l’Afrique. Mais en réalité, il s’agit d’alimenter le désert de Neguev en Israël.

Israël tente de s’accaparer l’Est du Congo sous prétexte que cette riche et immense partie de notre territoire appartenait au roi Salomon. De plus, Israël le justifie par la présence de nilotiques (peuple hybride de la vallée du Nil) tout autour… rwandais, burundais, éthiopiens, somaliens, ougandais, kenyans…). Ces derniers militent pour la balakanisation du Congo. D’où le concept ITP (International Tutsis Power) sponsorisé par Israël, l’Europe et les Etats-Unis.

Les intérêts du Congo sont sacrifiés au profit des grandes puissances. Notre barrage hydroélectrique est également sacrifié au profit de la communauté internationale tandis que les congolais croupissent dans un noir infernal.

Quelle est votre vision sur la question politique en RDC :

Le Congo regorge de richesses au point que la technologie de pointe d’aujourd’hui nécessite les matières premières telles le coltan, le cobalt, le managées, l’uranium, l’or, le diamant, l’aluminium et le zinc pour ne citer que celles-là. Les profiteurs de ces richesses ne désirent en rien qu’un membre de l’acabit de Tshisekedi prenne le pouvoir afin de veiller à la sauvegarde et aux intérêts des Congolais.

Comment les Congolais peuvent-ils réagir face à ce désordre ?

La Révolution ! Seule une prise de conscience des Congolais sur les enjeux actuels du pays sauvera le pays. Nous devons commencer à frapper fort pour avoir un impact. Des stratégies comme les attaques systématiques de leurs « biens » et le boycott général de leurs produits de premières nécessités leur feront changer d’avis. Les vietnamiens l’ont fait et ont réussi à repousser les américains. Aujourd’hui les vietnamiens sont plus que respectés. Idem pour les Somaliens, qui ont tenu en échec « le rêve » dans leur pays.

Un seul mot d’ordre :

#TOLAMUKA (réveillons-nous)

#TOTELEMA (levons-nous)

#TOSILIKA (révoltons-nous)

#TOBUNDA (battons-nous)

Comme le dit ce proverbe très connu, « on donne deux choses à ses enfants : des racines et des ailes. » Qu’allons-nous léguer à nos enfants en terme de terres, de patrimoine que nous ont légué nos ancêtres ?

Publicités

2 réflexions au sujet de « La RDC : seule contre tous ? »

  1. Quand l’amour du Congo nous étreint, d’aucuns ne pourraint traduire l’expression d’amertume et du désarroi de leur coeur, aussi bien de leur souffrance que dans leur contribution dans la mesure du possible…

    Tel est, en mon sens, ton engagement pour le Congo, quoique tu sois née et grandie en Europe…Très chere petite-soeur C-Fora K.L.

    Ton amour désintéressé pour le Congo de tes ancêtres ainsi que ton dévouement ne pouvaient que m’inciter a repondre aux multiples questions auxquelles tu as eu le courage de me poser…

    Certes, le Congo va mal mais l’avenir de ce pays-là est plus que radieux. Tenons bon jusqu’à la victoire palpable qui redonnera le sourire sur les beaux visages de filles et fils de mon peuple.

    Chapeau bas pour ton article qui met en exergue ton art épistolaire, lequel art tu as appris dans l’une des grandes écoles de Paris.

    Longue vie à notre journaliste en herbe. Be thou blessed !

    J'aime

    1. Merci à toi pour ta participation ! Cela me tenait à coeur d’avoir ton regard d’expert sur la question. J’ai encore beaucoup à apprendre sur mon pays d’origine et je te remercie pour ta disponibilité. Je suis ton exemple et j’espère être à la hauteur.

      Je crois également que le Congo est destiné à un avenir radieux dont j’espère faire partie.

      Sois richement bénis. Bisous

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s