Accueil·Actualités·international·République Démocratique du Congo

Docteur Denis Mukwege, prix Nobel de la paix

Le 5 octobre dernier, le Docteur Denis Mukwege « l’homme qui répare les femmes » a reçu le prix Nobel de la paix pour son combat contre les violences faites aux femmes au Kivu (République Démocratique du Congo). Récompensé aux côtés de Nadia Murad, ancienne esclavage sexuel aux mains de l’état islamique. Elle aussi milite contre les violences faites aux femmes. 

Denis-Mukwege-le-docteur-miracle

Des atrocités sont perpétuées sur le corps des femmes et ce depuis des années dans de nombreux pays. Depuis vingt ans, l’est de la République Démocratique du Congo est en proie à des violences sans nom. Des bébés, des jeunes femmes, des mères, des enfants sont violemment agressés sexuellement. Une souffrance inqualifiable et inimaginable. Leur appareil génital est détruit par des violences barbares et ignobles.

Depuis 1999, le Docteur Denis Mukwege a pu soigner près de 40 000 femmes. Il  consacre toute sa vie, son expertise et son énergie pour redonner réparer ses femmes. Autant sur le plan physique que psychologique, des moyens sont mis en place pour que ces femmes retrouvent goût à la vie. Pour les femmes violées, il incarne un héros, un sauveur. A ses risques et périls, il continue à se sacrifier pour la vie de ces femmes, en espérant qu’un jour, l’état congolais et les états occidentaux réagissent en mettant fin à ses injustices. Le viol est utilisé comme une « arme de guerre » et détruit des femmes en masse. « Non, la barbarie n’est pas congénitale chez les Congolais ! Mais il y a un manque de volonté politique pour faire cesser ces violences ! Nous avons besoin d’actions concrètes. Les commanditaires et les responsables doivent répondre de leurs actes et payer » ajoute le Docteur en interview pour Paris Match.

 

Cette vidéo d’Abdel explicite le combat du Docteur Mukwege : 

 

Je vous propose aussi de lire cet interview de Paris Match sur les conditions de ces femmes au Congo. Merci au Docteur Mukwege et à toute son équipe pour le travail accompli, les efforts fournis, les sacrifices endurés… J’espère un jour voir mon pays d’origine  le Congo (RDC) libéré de cette violence insoutenable.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s