Accueil·Actualités·Afrique·international·République Démocratique du Congo

Dr Mukwege, Nobel 2018 dénonce l’indifférence et appelle à la lutte contre l’impunité

Par Sephora Lukoki Kapinga. 

Hier, le lundi 10 décembre, le gynécologue congolais, le docteur Denis Mukwege surnommé « l’homme qui répare les femmes » ainsi que la militante kurde Nadia Murad ont reçu leurs prix Nobel de la paix. 

Nadia Murad a été enlevée en 2014 par l’état islamique et est devenue esclave sexuelle. Désormais libre, elle dénonce « l’indifférence de la communauté internationale et l’impunité qui perdure. » « Ce qui nourrit la violence, c’est le silence. Ce qui nourrit le viol, c’est le tabou. Ce qui fait que les violeurs continuent à violer c’est qu’ils savent que les femmes vont cacher (ce qui leur est arrivé) pour se protéger, pour ne pas subir une deuxième honte. Mais Nadia a surmonté ce tabou. Elle a pris sur elle pour sauver les autres. Madame, j’ai beaucoup de respect pour vous », déclarait dimanche le docteur Mukwege à sa co-lauréate, lors de leur conférence de presse commune. 

Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018

Le Docteur Denis Mukwege a par ailleurs insisté sur le rôle fondamental de la communauté internationale et sur l’urgence de trouver des stratégies efficaces pour mettre fin au viol comme arme de guerre en République Démocratique du Congo. 

Ecoutons son discours lors de la remise du prix Nobel de la paix : 

Dr Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018 dénonce les atrocités et le viol comme arme de guerre en République Démocratique du Congo.

« Nous devons tous nous approprier ce combat, cette lutte contre les violences sexuelles, y compris les Etats qui doivent cesser d’accueillir les dirigeants qui ont toléré ou pire utilisé la violence sexuelle pour accéder au pouvoir. Les Etats doivent tracer une ligne rouge contre l’utilisation des viols comme arme de guerre, une ligne rouge qui serait synonyme des sanctions économiques, politiques et des poursuites judiciaires. Poser un acte juste n’est pas difficile, c’est une question de volonté politique », a déclaré le Docteur Denis Mukwege lors de la cérémonie de remise officielle du prix Nobel de la paix à Oslo.

En clair, le déni et l’indifférence des pays et de la communauté internationale doivent cesser. Son discours est un véritable appel à l’action. Retrouvez son interview détaillé sur RFI en suivant le lien suivant : http://www.rfi.fr/emission/20181210-rdc-docteur-mukwege-repare-femmes-prix-nobel-paix-2018.

Le Docteur Denis Mukwege est un véritable héros et un exemple pour le monde et la nation congolaise. Les massacres au Congo sont inadmissibles et inhumains. La population est plongée dans un chaos sans nom. Le  combat du Dr Denis Mukwege dure depuis plus de vingt ans et révèle l’urgence de solutions efficaces et immédiates. On ne peut pas accepter que des milices détruisent une communauté de la façon la plus horrible. Il faut agir vite car c’est un crime contre l’humanité qui se déroule depuis bien trop longtemps. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s